Santé
Urgences
 911 Santé, Police, Pompiers, Accidents

Attention ! Le 911 est un service très efficace mais les appels non justifiés sont sanctionnés.

 

Urgences médicales à la maison 24h sur 24 (My home doctor)

Il existe désormais un service de médecins à domicile, genre SOS Médecins. Le prix en est, évidemment, beaucoup plus élevé qu’en France. Cependant, connaissant les tarifs pratiqués dans les services d’urgences et l’inquiétude de parents face à un enfant souffrant, le jeu en vaut la chandelle. Largement ! Compter 300 dollars pour le déplacement. Avec suppléments.
Cerise sur le gâteau : un véritable service de dispatching vous accueille au téléphone, qui vous conseille le déplacement vers un service d’urgences si nécessaire. En plus : la possibilité d’entrer en contact avec un médecin francophone.
www.myhomedoctor.com
Tél : 88 696 4322

Aucun autre médecin ne se déplace à domicile.

En cas d’urgence et selon la gravité 

Appelez votre médecin. De nombreux cabinets médicaux ont un service de garde téléphonique pour la nuit et les week-ends ; en appelant le numéro du cabinet en dehors des heures de consultation, vous êtes automatiquement transféré au « answering service ». Le médecin de garde vous rappellera pour une consultation téléphonique gratuite, vous dira souvent de venir le voir dès que possible entre deux rendez-vous et facilitera l’entrée à l’hôpital si besoin.
Si vous n’avez pas de médecin traitant, dirigez-vous directement vers le service des urgences de l’hôpital le plus proche de chez vous.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appeler 911 en prenant soin de bien donner votre adresse et votre N° de téléphone. Ils vous enverront un véhicule et des infirmiers afin d’acheminer le patient jusqu’à un hôpital.

Dans tous les cas, si vous êtes assuré, emportez votre carte d’assuré avec vous. Dè s votre arrivée à l’hôpital, cela vous permettra d’appeler le numéro vert qui y figure. Votre assurance ouvrira immédiatement un dossier « Urgence », et se mettra ainsi en relation directe avec l’hôpital pour tout paiement, et suivi administratif.

Les démarches médicales

Les médecins sont souvent groupés en cabinets et disponibles par téléphone 24/24. Ils ne se déplacent jamais à domicile.
Très rares sont les médecins qui accepteront de recevoir un patient en urgence sans l’avoir vu auparavant. C’est pourquoi il est important de s’inscrire auprès d’un médecin généraliste « Family Doctor ». Vérifiez si le médecin souscrit à un service de garde si vous deviez appeler la nuit ou le week-end et vérifiez qu’il prenne bien votre assurance américaine.
Si vous avez de jeunes enfants, un médecin généraliste refusera probablement de les voir et vous dirigera vers un pédiatre.
Si vous souscrivez à une HMO ou PPO, vous devrez d’abord prendre rendez-vous avec votre médecin généraliste, lequel vous fera une ordonnance pour voir un spécialiste.

Les assurances santé

C’est LE sujet dont vous devez vous préoccuper. Ici, les soins et les examens sont infiniment plus chers qu’en France. Une très bonne assurance santé est donc indispensable ! N’imaginez même pas rentrer en France en cas de problème : si c’est grave (et donc cher) ni vous ni vos enfants ne seront autorisés à voyager. La prise en charge médicale est principalement privée. Soit vous êtes couvert par votre entreprise (avec ou sans participation au paiement), soit vous devez vous assurer vous même.

La plupart des assurances françaises offrant leurs services aux Français résidant aux Etats-Unis donnent à choisir entre des plans « individu » et des plans « famille ». Elles remboursent entre 80% et 100% des frais réels et couvrent 100% des hospitalisations et urgences sans franchise. Elles couvrent également les soins oculaires et dentaires. L’assurance peut être étendue au territoire français, mais le remboursement y est parfois moins complet.

Se souvenir que :
1. Les entreprises ne sont pas tenues de fournir une assurance santé à leurs salariés.
2. Dans la plupart des cas, vous devrez avancer les sommes dues.

La CFE (Caisse des Français à l’étranger) 
  • http://www.cfe.fr
    BP 100 – 77950 Rubelles – France Tél. : 01 64 14 62 62 Fax : 01 60 68 95 74

Il s’agit d’une branche de notre Sécurité Sociale française, destinée à l’assurance médicale des Français à l’étranger. La CFE est un organisme à inscription volontaire qui couvre trois « risques » : maladie-maternité-invalidité, accidents du travail-maladies professionnelles, vieillesse. Les cotisations sont calculées en fonction des ressources de la famille. Contrairement aux compagnies d’assurance privée, la CFE ne peut pas vous radier tant que vous payez vos cotisations.

Attention : Les remboursements de la CFE sont basés sur les tarifs et les taux pratiqués en France. Ils sont TRES INFERIEURS aux frais réels engagés. Il vous faut donc absolument souscrire une assurance santé complémentaire.

Trouver d’autres informations à Propos de la CFE sur le site du Consulat : http://www.consulfrance-miami.org/

Les assurances santé complémentaires agréées par la CFE

Si vous êtes inscrit à la CFE, vous avez tout intérêt à choisir une assurance agréée par ces organismes, de manière à simplifier vos démarches et accélérer les remboursements.

Les assurances américaines

Il existe trois types d’assurance américaine:
1. – HMO (Health Management Organization) : Elle oblige l’assuré à consulter les médecins agréés par l’assurance au risque de ne pas être remboursé. Les couvertures optiques et dentaires sont souvent complémentaires. Le patient co-paye les premiers $10 à $50 qui ne lui seront jamais remboursés et le cabinet médical se met en relation directement avec l’assurance pour le reste des paiements. Les hospitalisations et urgences sont prises à 100% par le réseau HMO au delà d’une franchise qui peut varier.

 

2. PPO (Prefered Provider Organization) : conseille d’aller voir les médecins agréés par l’assurance. Elles permettent aussi de consulter des médecins hors-réseau au risque de payer un peu plus cher la visite. Les couvertures optiques et dentaires sont souvent complémentaires. Le patient co-paye les premiers $10 à $50 qui ne lui seront jamais remboursés et le cabinet médical se met en relation directement avec l’assurance pour le reste des payments. Les hospitalisations et urgences sont prises à 100% par le réseau PPO au delà d’une franchise qui peut varier.

 

3.  Les autres assurances permettent à l’assuré d’aller voir les médecins de son choix.

Chaque assurance a ses propres règles et ses propres niveaux de cotisation. Il est important de bien se renseigner avant d’y souscrire.
Pour les personnes non-assurées, les hôpitaux font des facilités de paiement avec échéanciers. Il existe aussi des dispensaires dans chaque ville qui offrent vaccinations et soins courants, et travaillent avec des hôpitaux prodiguant des soins urgents gratuits. Se renseigner auprès de sa paroisse ou de la mairie.

Trouver un médecin

Il est absolument impossible d’évaluer, à court ou moyen terme, la qualité d’un praticien. Nous nous en tiendrons donc à la liste de notoriété médicale présentée sur le site du Consulat français à Miami.
Trouvez quelques noms et adresses sur le site du Consulat : http://www.consulfrance-miami.org/
NB : MD signifie « medical doctor ».

On trouve également des “Clinics” dans un certain nombre de pharmacies. Renseignez-vous ! Les prix pratiques sont très en-dessous des tarifs des centres d’Urgent Care.

Principaux hôpitaux de Floride

Lors de votre arrivée à Miami, munissez-vous une carte géographique afin de localiser les hôpitaux les plus proches de chez vous et faites un repérage sur la route à prendre en cas d’urgence. En effet, les rues de Miami se terminent parfois en cul de sac avant de repartir plus loin sous le même nom.

Ici, la séparation privée/publique n’existe pas comme en France. Dans ce système hybride, les médecins spécialisés, au lieu d’avoir leur propre clinique, ont des lits ou un bureau de consultation en hôpital. Cela permet aux hôpitaux de bénéficier d’un nombre plus important de lits et aux praticiens de profiter des infrastructures dudit hôpital et d’avoir priorité au moment des admissions.
En plus des soins généraux, chaque hôpital est spécialisé dans un domaine particulier: le système cardiaque, un type pointu de chirurgie, la pédiatrie (voir paragraphe suivant : « Classement des meilleurs hôpitaux »).

Miami dade County 

Baptist Hospital – 786-596-1960 www.baptisthealth.net
Bascom Palmer Eye Institute – 305-326-6000 – bascompalmer.org/site/
Holtz Children’s Hospital – 305-585-5555 – www.jhsmiami.org/
Mercy Hospital – 305-854-4400 – www.mercymiami.com
Miami Children’s Hospital – 305-666-6511 – www.mch.com
University of Miami, Jackson Memorial Hospital – 305-585-1111 – http://www.jacksonhealth.org/jackson-memorial.asp

Palm Beach County 

Palms West Medical Center – 561-798-3300 – http://palmswesthospital.com/about/contact.dot
West Boca Medical Center – 561-488-8000 – www.westbocamedctr.com
Bethesda Memorial Hospital – 561-737-7733 – www.bethesdaweb.com
St Mary’s Medical Center – 561-884-6300 – www.stmarysmc.com/
Boca Raton Régional Hospital – 561-955-7100 – www.brrh.com

Broward County 

Memorial Hospital West – 954-436-5000 – www.memorialwest.com/
Memorial Regional Hospital – 954-987-2000 – www.memorialregional.com
Joe DiMaggio Children’s Hospital – 954-265-5324 www.jdch.com
Coral Springs Medical Center – 954-344-3000 – www.browardhealth.org
Plantation General Hospital – 954-587-5010 – www.plantationgeneral.com

Miami Beach 

Mount Sinai Medical Center – 305-674-2773 – www.msmc.com

Classement des meilleurs hôpitaux, par spécialité

Source : http://health.usnews.com/best-hospitals

Le travail d’un magazine indépendant qui lance chaque année une enquête sur les hôpitaux américains. Il en ressort une liste par Etats et spécialités à partir de critères reconnus.
Pour retrouver leurs scores précis, référez-vous au site Internet.

Déroulement d’une consultation

Ne vous déshabillez pas, à moins qu’on vous le demande expressément : les américains ont un sens très développé de la pudeur (ça change agréablement de la France où on vous fait mettre tout nu pour vous examiner la gorge !). Ils se méfient également des risques de procès. Ne soyez pas surpris si l’infirmière reste en salle de consultation avec le médecin. Il vous sera parfois demandé d’enfiler un vêtement en papier.

Quelques exemples de prix : 
Généraliste : $50-$100 (plus pour une première consultation).
Spécialiste : à partir de $60 pour un pédiatre.
Spécialiste : jusqu’à plus de 300 dollars suivant la spécialité.
Nuit d’hôpital : à partir de $600
Accouchement : à partir de $12,000 en l’absence de césarienne ou de complication.

Attention ! En plus de connaître son numéro américain de sécurité sociale, il faut toujours garder sa carte d’assuré médical sur soi (le numéro d‘assuré, le nom de l’assurance et le numéro vert qui sert à appeler en cas d’urgence pour ouverture de dossier).

La plupart des cabinets médicaux ont un petit laboratoire d’analyses et une salle de radiologie. Le patient est d’abord questionné par l’infirmière qui établit une liste de symptômes, et prend, si besoin, des échantillons pour analyses avant de dresser un compte rendu au médecin qui viendra ensuite ausculter le patient et émettre la prescription.
L’infirmière vous demandera parfois à quelle pharmacie vous allez. Ce système est utile car en cas d’urgence ou d’incapacité de déplacement, le médecin appellera directement la pharmacie afin de lui donner l’autorisation de délivrer les médicaments.

Pharmacies
Les médicaments

Il faut prévoir une mini-pharmacie d’urgence française le temps de vous familiariser avec les produits disponibles aux Etats-Unis. Cela, en plus d’une bonne réserve de vos traitements habituels, le temps de trouver le médecin qui vous convient.
Les gouttes dans le nez, les collutoires, Otipax, le sérum physiologique… sont des produits quasiment introuvables aux Etats-Unis. En revanche, toutes les vitamines, produits naturels et produits homéopathiques y compris ceux de la marque Boiron sont disponibles sur Miami (Wild Oats – Whole Foods). De nombreux médicaments, uniquement disponibles sur ordonnance en France et souvent onéreux, sont en vente libre aux Etats-Unis (antihistaminiques, anti-inflammatoires, crèmes aux corticoïdes…)

Les pharmacies à la française n’existent pas à Miami et sont très rares aux Etats-Unis. Ici le mot « Drugstore » prend tout son sens. Les drugstores distribuent des produits de beauté, des biens de consommation de base, de la parapharmacie et possèdent un comptoir pharmaceutique auquel vous portez votre ordonnance. Un préparateur en pharmacie préparera vos traitements pour la durée exacte du traitement. Le flaconnage sera étiqueté à votre nom. L’ordonnance ne vous sera pas rendue mais vous pourrez en demander la copie. Le temps de préparation peut varier de 30 minutes à 24 heures. Les supermarchés possèdent également un rayon pharmacie et des vitamines en vente libre.

Quelques enseignes de pharmacies

Eckerd, Wallgreens, Allen’s, CVS…
NB : Le débit « Allen’s » au coin de Bird Road et de 72nd Avenue loue et vend toutes sortes d’appareillages pour personnes handicapées, béquilles, chaises roulantes, appareils respiratoires, prothèses…

Confier ses enfants à des amis

Si vous devez temporairement quitter Miami et confier vos enfants à des amis, n’oubliez pas de leur laisser un document en anglais précisant les droits que vous déléguez. Ce document s’appelle un « Afidavit », vous devez y exprimer précisément votre décision de déléguer vos droits en matière se soins médicaux. Sinon, vos enfants pourraient rencontrer des difficultés pour se faire soigner en cas d’accident.